Repousse d’émail et vaccin anti-carie

Les innovations concernant la carie dentaire ont encore de belles heures devant elles!

Du plombage aux inlays, du bridge aux implants dentaires, de l’empreinte manuelle à l’empreinte optique, vous pensiez avoir atteint le bout du changement ?

Alors là, pas du tout!

Votre façon de soigner les caries pourrait radicalement changer dans les années qui viennent.

Faire repousser l’émail

Vous êtes là, face à ce trou béant qui enlaidit la dent de votre patient. Qui la ronge. Qui la détruit. Qui fait mal à son propriétaire, physiquement, mais mentalement aussi, parce qu’il s’attend à…

Il ne sait pas trop.

C’est la première fois qu’il a une carie.

Quasiment la première fois qu’il consulte un dentiste.

Mais il s’attend probablement à avoir un peu mal et surtout à perdre un bout de dent. A repartir avec un morceau de quelque chose, pour combler le trou.

Et là, vous vous surprenez vous-même en vous entendant dire : « Pas de soucis, une fois la carie éliminée et la dent nettoyée, on va faire repousser votre émail. »

Le patient vous regarde, interloqué, bien sûr. « Je suis tombé chez un fou ? Chez un avant-gardiste ? Ou chez un optimiste ? » Il ne sait pas trop. (encore une fois).

Quelques secondes s’écoulent, durant lesquelles vous vous regardez vaguement dans le blanc des yeux. Et finalement, paf ! Vous déroulez le tapis rouge. Ou plutôt, vous appliquez le gel magique.

Deux jours plus tard, l’émail a repoussé. Et vous, vous vous sentez pousser des ailes, tel un botaniste fier de ses belles pousses.

Bon, cette scène, ce n’est pas exactement pour demain mais c’est en bonne voie.

Après avoir extrait les dents délabrées de quelques patients, des chercheurs les ont placées dans des bocaux en prenant soin d’y recréer l’environnement bucco-dentaire. 48h plus tard, de l’émail s’était reformé sur 3 micromètres d’épaisseur! Ok, c’est à peu près 400 fois plus fin que notre émail dentaire de base. Mais avouez que la prouesse est prometteuse. (Pour plus de détails, vous pouvez consulter la revue Science Advances.)

En tout cas, stimuler l’auto-guérison du corps humain jusqu’à pouvoir se passer des résines composites et des corps étrangers… C’est quand même bien beau.

Proposer un vaccin

Mais les rebondissements de la vie du futur ne s’arrêtent pas là !

Vous pourriez aussi proposer aux patients les plus prédisposés aux caries… de se faire vacciner !

D’autres chercheurs – encore en Chine ! – sont en train de mettre au point un vaccin contre le streptococcus mutans, la bactérie qui est à l’origine de la formation des caries.

Eh oui !

Cette invention nous vient tout droit de l’Institut de virologie de Wuhan (tout comme le coronavirus? L’histoire ne le dit pas).

Ca fait déjà un moment que les chercheurs sont à l’œuvre. Futurism rapportait cette nouvelle à la fin 2017, citant une étude publiée dans Scientific Reports.

Après une première version qui avait entraîné de multiples inflammations chez la souris, la seconde version avait présenté une efficacité de 64,2% à titre préventif, et de 53,9% pour ce qui est de stopper la progression des caries déjà présentes.

Un an plus tard, il était annoncé que le vaccin stimulerait l’action des anticorps de la salive. Cette dernière version du vaccin anti-carie s’était montrée concluante, puisque malgré les doses du sucres importantes ingurgitées, les souris n’avaient pas développé de caries.

Du coup, en ce moment, des essais sur l’homme sont en cours…

Affaire à suivre !

admin1721

Leave a Reply Text

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.